Grèce : les droits de l'enfant s’arrêtent où commence la pauvreté

Un enfant reçoit de la nourriture à l'Eglise orthodoxe de Grèce à Athènes
En Grèce, la crise économique est devenue tellement importante que les parents sont contraints d’abandonner les enfants.


La crise économique pèse de plus en plus lourd sur la population de la Grèce. Les parents décident donc de les abandonner dans des orphelinats puisque c’est pour eux le seul moyen pour qu’ils puissent manger à leur faim. Les établissements comme celui d’Athènes voient donc des dizaines d’enfants abandonnés pour des raisons économiques. Un organisme de la ville estime qu’ils sont une centaine concernée par ce problème alimentaire. La majorité des enfants ont été déposés par les familles qui ne peuvent plus subvenir à leur besoin.

La situation est tellement dramatique que les cours de sport selon 7sur7 ont été stoppés. Les enfants ne sont pas assez nourris et ne peuvent donc pas suivre les cours de gymnastique.

Un enfant sur six souffre de malnutrition

Dans les rues, les enfants sont nombreux à piocher dans les poubelles pour tenter de combler la faim. Les parents les laissent donc dans les orphelinats pour qu’ils puissent s’alimenter convenablement. Certains arrivent avec un état de santé dégradé et n’arrivent plus à parler. Selon un organisme de santé publique, les niveaux de sécurité alimentaire du pays sont désormais en dessous de ceux de certains pays africains. Dans les écoles, près d’un enfant sur six souffre de malnutrition et cette crise économique touche aussi les adultes. Ces trois dernières années, les statistiques concernant les suicides et les maladies mentales ont fortement augmenté.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Notre Dame des Landes : des subventions pour la construction de cabanes ?

Emmanuel Macron : cet homme est dangereux

FRANCE : La grande réforme de l'éducation nationale !!!