Faites des enfants a dit le pape.... un seul enfant, ça ne suffit pas

Le Pape des pauvres ne sait pas que les pauvres ne partent pas en vacances, qu'ils n'achètent pas de maison et ne savent pas comment nourrir leur enfant. Il ne sait pas non plus que le contrôle des naissances c'est important pour la femme et pour la planète. Pauvre pape.

Bien sûr, il s'adressait à des catholiques sans doute pas très pauvres, mais qu'aurait-il  dit en Afrique ou en Amérique du sud ? 

Maryvonne Leray


Le pape François a critiqué lundi 27 mai la culture du "confort" et du "provisoire", épinglant les couples catholiques qui ne veulent avoir qu'un enfant
pour des raisons de confort, pour pouvoir continuer à "partir en vacances" ou "s'acheter une maison" par exemple. "Combien de couples se marient et pensent dans leur cœur  sans oser le dire : tant qu'il y a de l'amour, et puis, ensuite, on verra", a observé François au cours d'une messe matinale, dans le style très concret qu'il affectionne.

Le pape s'est mis dans l'état d'esprit d'un parent catholique d'aujourd'hui : "Non, je ne veux pas plus d'un enfant, parce que nous ne pourrons pas partir en vacances, nous ne pourrons pas aller à tel endroit, nous ne pourrons pas acheter une maison ! (...) On veut suivre le Seigneur mais jusqu'à un certain point". "Le bien-être nous anesthésie, il nous fait plonger, il nous dépouille du courage d'aller vers Jésus. C'est la première richesse de notre culture d'aujourd'hui, la culture du bien-être !", a-t-il déploré.

Le pape argentin, qui concélébrait la messe, notamment avec le cardinal Philippe Barbarin, l'archevêque de Lyon, en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, où il réside, a parlé d'une "fascination du provisoire". Il reprenait ainsi fidèlement, mais dans des termes concrets et frappants qui peuvent s'inscrire dans l'esprit des gens, des thèmes que son prédécesseur Benoît XVI exposait en termes abstraits : mariage conçu comme provisoire, peur de l'engagement, paresse et refus d'abandonner son confort personnel.




Commentaires

  1. Le bon Pape a raison : nous devons faire plus d'enfants. Ce "nous" inclut aussi les prêtres ! Donc : mariage pour tous et enafnts pour tous.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Notre Dame des Landes : des subventions pour la construction de cabanes ?

Emmanuel Macron : cet homme est dangereux

FRANCE : La grande réforme de l'éducation nationale !!!