Après Luther et Vatican II, les indulgences via internet... sur Twiter


Le paradis est à portée de clic. Le Vatican a annoncé mercredi par un décret du Tribunal de la pénitencerie que le pape Francois allait accorder des indulgences plénières aux abonnés de son compte Twitter. D'après le journal italien Corriere della Sera, les internautes souhaitant effacer leurs péchés devront suivre en direct les Journées mondiales de la jeunesse, qui débuteront le 22 juillet et qui seront retransmises en direct sur Internet, en vidéo et sur Twitter. Claudio Maria Celli, chef du conseil pontifical pour les réseaux sociaux, a prévenu que l'évènement devait être suivi avec «dévotion». «Il faut être véritablement pénitent et contrit», a-t-il précisé.


Réduire son temps au purgatoire

Selon l'Église catholique, une indulgence est la rémission totale ou partielle, devant Dieu, de la peine temporelle due pour les péchés déjà pardonnés, réduisant ainsi le temps passé au purgatoire. Elle peut être reçue de plusieurs manières, par exemple après un pèlerinage dans un lieu sacré. Mais il est également possible de recevoir une indulgence plénière en suivant la bénédiction urbi et orbi à la télévision ou à la radio. Cette année, le Vatican ajoute les réseaux sociaux à son catalogue.

Assister aux Journée mondiales de la jeunesse permet en effet de réduire son temps passé au purgatoire et le Vatican voulait faire un geste envers les catholiques ne pouvant pas de rendre à Rio de Janeiro, où doivent se tenir les festivités.

«Ce n'est pas comme si on pouvait gagner une indulgence juste en chattant sur Internet», tempère Claudio Maria Celli. Les candidats devront suivre les rites et les exercices pieux qui auront lieu lors de l'évènement, en plus d'être abonnés au compte Twitter du Pape. Il n'est néanmoins pas précisé comment les internautes pourront prouver qu'ils ont bien suivi ces règles ou comment ils recevront leur indulgence.


Le Pape a neuf comptes Twitter

Cette initiative est une étape de plus dans l'intérêt du Vatican pour les réseaux sociaux, en particulier Twitter. Le Pape dispose de son propre compte sur ce dernier depuis fin 2012, à l'époque de Benoît XVI. Chacun de ses tweets est publié dans neuf langues différentes sur des comptes «jumeaux». «Chers amis, c'est avec joie que je m'unis à vous par Twitter», avait écrit Benoit XVI pour son premier message, «Merci pour votre réponse généreuse. Je vous bénis tous de grand cœur.» Lors de sa démission, le compte @pontifex avait été fermé et ses tweets supprimés. Il a finalement rouvert au moment de l'intronisation du pape François. Le compte anglophone du Pape réunit aujourd'hui plus de 2 millions d'abonnés.


Preuve de plus que le Vatican prend les réseaux sociaux très au sérieux: les cardinaux s'étaient vu interdire l'usage de Twitter lors du conclave pour élire le nouveau Pape, en février. Mais sur les cent dix-sept «princes de l'Église» appelés à voter, seulement neuf disposaient d'un compte sur le site.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Notre Dame des Landes : des subventions pour la construction de cabanes ?

Emmanuel Macron : cet homme est dangereux

FRANCE : La grande réforme de l'éducation nationale !!!