Dreux : la fausse polémique et les mensonges de la droite sécuritaire

Les juges n'appliquent que des lois votées par le Parlement.


"Polémique Taubira : le populisme judiciaire contre le peuple"

Sihem Souid 

Sihem Souid, auteur d'"Omerta dans la police", rappelle que les magistrats n'ont fait qu'appliquer la loi en libérant trois délinquants condamnés à la prison.

La politique a ses mystères. On nous enjoint, à nous citoyens, de respecter la loi, mais ceux qui la font voter s'en exonèrent parfois. Ainsi, l'UMP, jamais à court de mauvaise foi, alimente une fausse polémique contre Christiane Taubira après la libération de trois délinquants condamnés à la prison ferme à Dreux. La ministre de la Justice est certes comptable de l'action des parquets, mais en l'occurrence, à Chartres, la loi a été scrupuleusement respectée. Les magistrats du cru n'ont fait qu'appliquer des règles qui existent depuis 2009 et ont été confirmées par l'actuel garde des Sceaux en 2012.

Les attaques systématiques contre les magistrats, marque de fabrique de l'ancien gouvernement et du président Nicolas Sarkozy, sont, heureusement, aujourd'hui révolues. Les nostalgiques de l'ancien régime, eux, n'ont pas évolué, cherchant toujours au sein du pouvoir judiciaire des boucs émissaires. Il faut dire et redire que les juges n'appliquent que des lois votées par le Parlement. Il ne vient à l'idée d'aucun magistrat de juger selon son humeur du moment. La magistrature est le garant fondamental de nos libertés, l'attaquer systématiquement, cette fois encore sans justification aucune, mine ses prérogatives. On croyait en avoir fini avec ces critiques systématiques. À croire que la droite n'a toujours rien compris qui confond les intérêts du peuple avec le populisme.


Le brouhaha des tenants du tout-sécuritaire

Il est déplorable qu'une partie de la gauche joigne sa voix aux populistes et autres apprentis sorciers. La ministre de la Justice doit être soutenue, elle qui est à l'origine du vote de la loi sur le mariage pour tous, une des grandes avancées civilisationnelles du début du quinquennat de François Hollande. Christiane Taubira est en pointe dans l'application du programme du président élu en 2012. On aimerait que les parlementaires de gauche ne l'oublient pas. Les soutiens à la politique pénale doivent se faire entendre et recouvrir le brouhaha des tenants du tout-sécuritaire, dont les résultats ont toujours été catastrophiques, sous toutes les latitudes. Faire croire qu'on écoute les Français parce qu'on donne des coups de menton, c'est bluffer le peuple.

Messieurs de l'opposition, retournez à vos chères études, concoctez un programme qui trouvera l'adhésion d'une majorité d'électeurs plutôt que d'attaquer systématiquement ceux qui travaillent. Il n'est pas encore venu le temps de l'alternance. Et c'est tant mieux !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Notre Dame des Landes : des subventions pour la construction de cabanes ?

Emmanuel Macron : cet homme est dangereux

FRANCE : La grande réforme de l'éducation nationale !!!