Le Parti Communiste libanais appelle à faire face à l’agression impérialiste contre la Syrie et le Liban

Communiqué du bureau politique du Parti communiste libanais

Le Bureau politique du PCL suit avec une grande inquiétude les déclarations et les positions des leaders des USA et de leurs allies de l’OTAN, ainsi que de certains gouvernements arabes qui battent les tambours de guerre contre la Syrie. Ces déclarations sont suivis par des mouvements militaires dans la region sur un fond d’accusations du crime des armes chimiques utilisées contre des civils dans la region de Ghouta.

Le Bureau politique du PCL pense que ces preparatifs visent surtout à poursuivre la destruction de l’infrastructure economique et militaires syriennes et à plus de morts et de déplacés , tout cela sous de faux pretextes avancés par les cercles imperialistes et qui reiterent ce qui a été fait en Libye et en Irak. Les Etats Unis étant le pays qui a le plus usé de subterfuges contre le droit international, faisant toujours fi des valeurs morales et humaines en massacrant des milliers de civils afin d’imposer sa domination sur les richesses des peuples arabes.


Dans cet objectif, le PCL voit dans l’attaque contre la Syrie une agression contre tous les pays et les peuples arabes. Les Etats Unis et leurs alliés tentent par là de reprendre en main une enregistré une avance qualitative, en Egypte notamment où le peuple a mis bas le régime des « Frères musulmans ». De plus, les Etats Unis tentent de résoudre la crise capitaliste qui continue à sévir, mais aussi à protéger Israël, afin de renforcer son rôle agressif et raciste dans la région et de lui permettre de liquider la cause palestinienne et de réaliser leur projet de division dela région.


Il considère que faire face à l’agression est une responsabilité patriotique et nationale. Il appelle les forces progressistes et de gauche du Monde arabe et du monde à des actions politiques et de masse afin d’imposer le recul des agresseurs. Il appelle aussi toutes les forces de gauche et de progrès en Syrie, celles qui sont actuellement au gouvernement et celles qui sont dans l’opposition, à proclamer la mobilisation générale et à mobiliser tous les potentiels afin de faire face à l’agression et de résister aux agresseurs et, ce, dans le sens de construire les fondements du projet visant à la création d’un Etat patriotique, démocratique et résistant à l’impérialisme.


Enfin, le Bureau politique du PCL trouve que le Liban est, une fois de plus, dans l’oeil du cyclone et aura à pâtir des conséquences de l’agression contre la Syrie. C’est pourquoi il appelle le gouvernement démissionnaire à mettre fin à sa politique dite « de neutralité » vis-à-vis de la crise syrienne, à adopter une position ferme contre l’agression qui se prépare et à mettre en œuvre les capacités intérieures et internationales du Liban afin d’y faire face ; il met en garde les forces qui misent sur cette agression.

Il appelle tous les Communistes ainsi que les amis du Parti et tous les patriotes libanais à la vigilance et à mettre en œuvre leurs capacités à l’intérieur comme à l’extérieur du pays afin de contrecarrer les projets des agresseurs.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Notre Dame des Landes : des subventions pour la construction de cabanes ?

Emmanuel Macron : cet homme est dangereux

FRANCE : La grande réforme de l'éducation nationale !!!