La colère de Gilles servat


"Quand je vois ce petit monde parisien médiatico-politique, j'ai l'impression que les bourgeois ont fait, à juste titre, la révolution de 1789 et qu'ils ont pris le pouvoir", s'agace-t-il, "j'ai l'impression de revoir Louis XV mais avec des bourges."

Le poète breton regrette de voir la culture bretonne trop oubliée : "La culture bretonne qu'est-ce qu'ils en ont à foutre ces gens-là ? Ils ouvrent des entrepôts énormes pour mettre des artistes qu'ils appellent créateurs...", déclare-t-il, entre irritation et ironie.

Gilles Servat ne cache pas sa rage : "Je suis en colère. J'en ai marre de ce Paris qui veut tout imposer."


RTL

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Notre Dame des Landes : des subventions pour la construction de cabanes ?

Emmanuel Macron : cet homme est dangereux

FRANCE : La grande réforme de l'éducation nationale !!!