mardi 15 avril 2014

A kiev, le député candidat Oleg Tsarev, après avoir été lynché par des fascistes est inculpé de "séparatisme"


Le gouvernement de Kiev a ouvert une procédure pénale contre le candidat à la présidentielle Oleg Tsarev, qui, ces derniers jours, a été victime de nombreuses agressions physiques par les fascistes. Il a été enlevé, frappé à Odessa… Puis hier soir lundi, au sortir de l’émission de télé il a été assailli, lynche par des néo-nazis, la police a eu beaucoup de mal à l’arracher à ses bourreaux…


La réponse du gouvernement ne s’est pas faite attendre:

La nouvelle s’est répandue depuis le service de presse du procureur général de l’Ukraine: Tsarev est accusé d’avoir parlé avec des membres de manifestations de masse réclamant la séparation du pays!.

Tsarev en effet, qui est à l’OMS a proposé d’être le médiateur entre les autorités et les révoltés du Donbass, en prenant en compte la possibilité d’une réforme fédéraliste de l’Etat, comme le demandent les manifestants. Selon les autorités judiciaires, Tsarev serait également menacé d’ une condamnation pénale, dela levée du mandat parlementaire et de l’impossibilité d’une candidature présidentielle du 25 mai.

Le procureur général d’Ukraine, Oleg Mahnitskij, a été nommé après le coup d’État, il est un membre du parti national socialiste Svoboda, dont il est député.

les communistes subissent des répressions à Kiev et dans tout l’ouest, mais Oleg Tsarev n’est pas communiste c’est un candidat indépendant qui œuvre pour le dialogue.

Histoire et socièté




Hier lors de l’émission de télévision dans laquelle Timochenko a dénoncé le fait que les anciens du Maïdan étaient à l’œuvre à Kiev, qu’ils prenaient d’assaut le parlement 

Le candidat à la présidentielle Oleg Tsarev qui a déjà été enlevé à Odessa par des fascistes, a été à nouveau assailli par les fascistes…

Hier soir, à la sortie par les studios de télévision ICTV canal, où il avait participé au programme « liberté d’expression », Oleg Tsarev, un des candidats à la présidentielle, a été bloqué par des extrémistes de droite et roué de coups.

La télédiffusion même était censé accueillir un autre candidat, Mihail Dobkin (ancien gouverneur de Kharkov, "retiré" par la junte) dont la voiture a été bloquée et détruite lors du trajet vers la télévision. Il s’agit du candidat du parti des Régions… qui après s’être enfui ou avoir fait profil bas et ont décidé de se ranger dans l’opposition à l’actuel gouvernement…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire