HALTE à l’INTERVENTION de l’OTAN contre la République populaire du Donbass.




LIBERTE POUR ANATOLY KHMELEV !

Dans le silence des médias anticommunistes et russophobes, l’armée des putschistes de Kiev, renforcée par les milices nazies de Pravy Sektor et de Svoboda, est en train de prendre d’assaut la grande ville ouvrière de Donetsk.

Son crime ? Avoir proclamé son indépendance à l’issue d’un référendum démocratiquement organisé, et dans la foulée, avoir annoncé la nationalisation des mines.

Alors les nazis de Kiev qui depuis des mois matraquent et lynchent les communistes, les juifs et les russophones, veulent en finir avec les « démons » qui manifestent sous les statues de Lénine. Alors qu’ils préparent l’interdiction du parti communiste en Ukraine. Il n’y a pas une minute à perdre : adressons-nous à l’ambassade d’Ukraine à Paris et à Laurent Fabius, qui soutient honteusement ce gouvernement de nazis.


Communistes de France, démocrates, déployons la solidarité !

 La junte fasciste de Kiev procède à l’arrestation des communistes dans le Donbass 

Le dirigeant du Comité de Slaviansk du Parti Communiste d’Ukraine, Anatoly Khmelev, a été arrêté par les forces fascistes de Kiev. La Junte fasciste est en train de procéder à l’arrestation des communistes dans cette ville martyr du Donbass  Des témoins déclarent que des interpellations et des purges de la population masculine se déroulent à Slaviansk. Depuis quelques jours, se sont les personnalités communistes qui sont la cible des « einsatzgruppen » de Kiev.


L’armée ukrainienne a arrêté un des leader du Parti communiste d’Ukraine, Anatoly Petrovitch Khmelev, 62 ans, un membre du conseil local de la ville de Slaviansk. Les accusations portées contre lui sont farfelues et cyniques, il est accusé d’avoir été impliqué dans les attaques contre l’aviation ukrainienne. Or le dirigeant local du KPU souffre d’hypertension secondaire se qui le rend inapte à l’utilisation d’armes militaires. Mais il n’y a pas de différence pour Kiev, il est communiste, c’est un opposant politique et il doit être mis en prison ou fusillé.


Le tord d’Anatoly Khmelev, avoir sauvé 600 enfants des combats

Il ne faut pas oublier que c’est sous la direction d’Anatoly Khmelev que les enfants de Slaviansk ont été évacué vers la la Russie, il a ainsi sauvé la vie à plus de 600 enfants. C’est le principal crime de Khmelev contre l’Ukraine. Et sa « trahison » est renforcée par son investissement décisif pour permettre à l’aide humanitaire et aux médicaments d’arriver à l’hôpital du district.

Il a aidé tout le monde, les enfants, les citoyens ordinaires, les miliciens et les soldats blessés de l’armée ukrainienne, il a aidé toutes les personnes quelques soit sa langue ou son lieu de naissance. Cet homme d’un âge avancé est aujourd’hui dans un camp de prisonniers et cela parce qu’il est né dans le Donbass, parce qu’il a osé être communiste et qu’il a refusé de lécher le cul des meurtriers et des oligarchiques


Ceux qui ont le sens de l'histoire se souviendront qu'on commence toujours par arrêter les communistes et que les autres suivent .

Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n'ai rien dit,
Je n'étais pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n'ai rien dit,
Je n'étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n'ai pas protesté,
Je n'étais pas juif.

Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n'ai pas protesté,
Je n'étais pas catholique.



Puis ils sont venus me chercher,
Et il ne restait personne pour protester

Martin Niemöller


Commentaires

  1. Bonjour Madame Leray,

    Pouquoi les gens de gauche ne s'indignent pas de manière plus significative?
    Pourquoi le Parti Communiste Français ne propose pas une action plus engagée?

    A notre époque, les manifestations sont clairsemées, portant peu de poids, étant, en plus, incriminées de minorités perturbantes par le pouvoirs publics, ce, tout comme chez nous, en Suisse où la crainte emporte sur l'indignation profonde.

    Puisqu'on nous muselle, puisque la voix et les rassemblements sont incriminés, voire interdits, alors, écrivons. Que nos messages qui parviennent à la Présidence et au Ministère des Affaires Etrangères les submergent comme un océan qui gonflent..
    C'est encore le Mondial de Foot-Ball pour qielques jours et ses effets pour quelques mois, faisons savoir depuis nos fenêtres et balcons, qu'on tue massivement ici en Ukraine, là, à Gaza, ailleurs en Syrie... Tous, des civiles, tous victimes d'ingérences impérialistes Américano-Occidentalistes.

    Il faut dire à nos politiciens qu'on ne veut pas de la renaissance du nazisme à nos portes, et nulle part ailleurs. On ne veut pas payer le prix du sang de nos prochains et de nos proches pour ces oligarques et impérialistes Américano-Européens

    J'encourage chacun à écrire un message avec ses mots , dire son indignation, son écœurement et sa crainte, et de le faire parvenir par la poste avec un timbre. Un euro la voix, et ça pourra, peut-être changer quelque chose.

    RépondreSupprimer
  2. Comme vous avez raison ... on a l'impression que le PCF a peur de passer pour stalinien... résultat il se tait et semble se désolidariser des partis communistes d'Ukraine ... il est plus virulent en ce qui concerne la Palestine .
    Les manifestations n'ont plus aucun poids ... on respecte le droit de manifester ... comme si ce n'était plus qu'un passe temps parmi d'autre des actions par courrier et téléphone ont commencé à être engagées mais pas suffisamment...
    cordialement
    M Leray

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Notre Dame des Landes : des subventions pour la construction de cabanes ?

Emmanuel Macron : cet homme est dangereux

FRANCE : La grande réforme de l'éducation nationale !!!