dimanche 22 mars 2015

Loi Macron : qui sait que ?



Qui sait qu’il y a une destruction supplémentaire de la protection des salariés face aux licenciements et que, même si les syndicats parviennent à l’emporter devant les tribunaux administratifs contre des « plans sociaux », le projet Macron affirme que cela n’aura plus « aucune incidence », et que ces derniers ne seront ni indemnisés ni réintégrés ? 

Qui sait que la modification de l’article 2064 du Code civil permet que des contrats de travail deviennent des contrats civils ordinaires et ne relèvent plus du Code du travail, ni des prud’hommes ? 

Que le travail de nuit est aggravé ? À qui a-t-il été expliqué que le droit pénal du travail serait remplacé par une négociation en « plaider coupable » avec les DIRECCTE, sans que les patrons aient à craindre les juges correctionnels ? 

Que le délit « d’entrave au CE » est caduc ? Que les entreprises de moins de 50 salariés seront dispensées de publier leurs comptes ? 

Qui sait que nos hôpitaux publics pourront investir dans des hôpitaux privés à l’étranger ? Qu’il y a un programme de 8 à 10 milliards de privatisations ? 

Qu’une sorte de « livret ouvrier » (qui existait sous le second Empire) va être instauré sous forme de « carte de sécurité professionnelle » ? Que la protection du travail des enfants de 14 à 18 ans sera affaiblie! 

Qui sait que le statut des handicapés au travail va régresser ? Que des femmes pauvres et précaires seront obligées de travailler 52 dimanches par an pour vendre des gadgets dans les gares et sans majoration de salaire ? 

Qui sait que le plancher de 24 heures pour les temps partiels saute ? 

Que les professions juridiques seront livrées aux firmes anglo-saxonnes ?

60 jours pour le retrait du projet Macron

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire