vendredi 1 mai 2015

France : religion, jupes longues et cols roulés : une circulaire ambigüe



Si les jupes longues sont sur le devant de la scène, ce ne sont pas les seuls vêtements qui sont jugés comme des signes religieux ostentatoires. "On a aussi des cas portant sur des gilets, des pulls à col roulé, des tuniques", pointe Elsa Ray..../...

C'est la circulaire du 15 mai 2004 sur le "port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics" adressée aux personnels de l'éducation qui a permis une telle situation.
.../..

Sarah a été privée de cours parce qu'elle portait le voile à l'extérieur du collège. L'établissement a donc jugée que sa jupe était un signe religieux."
.../...

Plusieurs membres de la commission Stasi [commission sur la laïcité constituée avant la loi de 2004, NDLR], avaient fait remarquer que n'importe quoi pouvait devenir un signe religieux, qu'on risquait d'entrer dans le jeu stupide du chat et de la souris, soupçonnant sans cesse les élèves." 

"Ça devient quelque chose d'obsessionnel qui ne peut qu'engendrer la révolte des adolescents, le sentiment qu'ils sont persécutés, victimes d'injustice. C'est catastrophique", juge Jean Baubérot. "On voudrait que les jeunes soient attirés par l'extrémisme, on ne ferait pas mieux"

"Si l'on pourchasse les jeunes filles qui ont des jupes longues, leurs parents vont les mettre à l'école privée. On tourne complètement le dos à la vocation de l'école publique qui est l'accueil très large des enfants"

source Nouvelobs

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire